Business : Comment les pluies font grimper le prix du manioc

0
937

 Voulez vous savoir pourquoi le prix du manioc augmente en saison pluvieuse, Wanda People? L’état des routes rurales ne facilite pas l’approvisionnement des marchés. Lisez la suite pour comprendre…

Wanda People, les saisons de pluies sont un sale temps pour les Bayam Sellam, mais aussi pour les assoo*. Le piteux état des routes en saison pluvieuse rend quasiment impossible l’approvisionnement des marchés en manioc. Dans ses bassins, de production plusieurs plantations sont dévastées par les pluies qui les inondent. En campagne, les grossistes achètent auprès des cultivateurs de manioc le sac de 50 Kg à 5000 ou 6000 Fcfa alors que celui-ci coûtait 4000 FCFA en saison sèche. En plus du prix d’achat, s’ajoutent les frais de transport qui grimpent aussi vu l’état des routes rurale en saison pluvieuse.

Dans les grands marchés de Yaoundé notamment Essos, Mfoundi, Mokolo, Mvog Betsi, Mvog Mbi, Etoudi le sac de 50 kg du manioc coûte désormais 7000 au lieu de 3500 FCFA. Celui de 100 Kg vaut 13 000 FCFA au lieu de 8500 FCFA comme autrefois. Les commerçants des marchés ne détaillent plus les tas de manioc de 250 ou 350 Fcfa, c’est plutôt à partir de 500 Fcfa. De même les prix des dérivés du manioc tels que le bâton de manioc, le couscous, le water foufou** ont également grimpé. Pour avoir le bâton de manioc maintenant wanda peeps vous devez débourser 125 Fcfa au lieu de 100 ou encore 50 Fcfa comme c’était le cas avant. Les tapsseurs*** devront dépenser plus, c’est-à-dire 1300 Fcfa pour s’offrir un saut de 5 litres de tapioca****.

 

 

* Clients

** pâte fabriquée à base du manioc

*** Mangeurs de tapioca

**** Farine de manioc

D.M

 

 

Laisser un commentaire