Cabral Libii était l’invité politique du “Talk”, la célèbre émission qui fait le buzz sur les antennes d’Africa 24 Wanda Peeps. Le coordonnateur du nouveau mouvement “11 millions de citoyens” s’est exprimé sur son engagement politique et ses projets. Il a surtout lâché dans ses propos quelques petites informations concernant son statut de fonctionnaire camerounais. Des déclarations hallucinantes !

Il n’est pas encore candidat à la présidence de la république du Cameroun Wanda People. Mais selon toutes vraisemblance, cela ne saurait tarder ! Le coordonnateur de l’opération “11 millions d’inscrits sur les listes électorales” multiplie les sorties médiatiques pour faire passer sa vision et son projet.

Ce jeudi soir, le “macron camerounais” était l’invité du Talk sur Africa 24 ! Cabral comme à l’accoutumé s’est montré perspicace dans les analyses. Que ce soit concernant les problèmes d’actualités au Cameroun ou celui qui concerne le mouvement qu’il dirige. Il n’a pas mâché ces mots ! C’est le topo* que tu voulais entendre ?

 

Il est d’ailleurs allé plus loin ! A la question de savoir comment il faisait pour se déployer autant sur tout le territoire ou à l’extérieur alors qu’il est fonctionnaire, Cabral à été direct : “Je ne demande pas la permission à l’Etat pour me déplacer puisque je n’ai rien à faire toute la journée. J’attends qu’on m’instruise les dossiers à traiter, mais rien. Je suis donc payer 200.000 Francs CFA le mois à ne rien faire !” Maama, le mbom est chanceux hein…

Toutefois, il a promit aux téléspectateurs qu’il changerait cette façon de gérer la fonction publique si jamais il était président du Cameroun. Cabral Libii déclare qu’il mettra en place un nouveau système lié à la performance similaire aux pays comme le Rwanda et le Kenya. Il précise enfin qu’il ne dit pas pour juste faire illusion, mais pour réellement l’appliquer s’il avait un jour la chance de devenir président.

Bon courage tonton !

*Le discours

S.N.B.

 

Laisser un commentaire