• Culture
  • Pays
Plus

    Moët Impérial 150th Anniversaire

    Accueil Culture Musique Portrait : Burna Boy ou le phénomène nigérian qui a conquis les...

    Portrait : Burna Boy ou le phénomène nigérian qui a conquis les Etats-Unis !

    -

    Wanda People, l’artiste Burna Boy est sans aucun doute le super-héros de “l’afrofusion”, le style musical dont il se veut le pionnier. La star nigériane qui planifiait au début de sa carrière de prendre d’assaut le globe avec son style hybride, est entrain de réussir son pari puisque, à peine sorti, son nouvel album fait déjà sensation aux États-Unis.

    Né à Damini Ogulu, Burna Boy est originaire de Port Harcourt, sur la côte sud du Nigeria. Âgé de 28 ans, il est issu d’une famille qui a toujours adoré la musique. Son grand-père a même été à un moment donné Dj et manager de Kuti (un ancien groupe de musique) nigérian.

     
     

    Quant à son père, il lui a permis de découvrir la musique dancehall et bien d’autres styles musicaux faisant de lui “un omnivore musical”. Bien qu’il ait quitté le Nigéria pour vivre et apprendre à Londres, Burna Boy ne s’est jamais égaré trop loin de chez lui.

    Son premier tube « Like To Party » remonte à 2012 et, depuis, il développe un style qu’il nomme “afrofusion”; un mélange contagieux d’afrobeats, de rythmes dancehall, de reggae, de rap et de R&B américain qui représente entièrement ses influences formatrices (son pére et son grand-père). Il devient rapidement une star au Nigéria grâce à cet album et performe devant des foules de milliers de spectateurs, au pays et à travers le continent.

    Superstar internationale, Burna Boy a déjà partagé des sons avec de nombreux artistes occidentaux comme Lily Allen, Major Lazer, Drake ou Beyoncé sur l’album “The Lion King : The Gift” dans lequel la chanteuse a invité la crème de la crème de la musique africaine. Burna Boy a également gagné le prix du Meilleur artiste international aux derniers BET Awards et a même eu la chance de pouvoir jouer au festival Coachella.

    LOS ANGELES, CALIFORNIE – 23 Juin: Burna Boy, remporte le prix du meilleur artiste international,photo prise aux BET Awards 2019 au Microsoft Theater le 23 Juin, 2019 à Los Angeles, Californie.

    View this post on Instagram

    Killin dem sha🤮🤮 – – 🎥@iamasurf

    A post shared by Burna Boy (@burnaboygram) on

    Il fait partie de ces artistes qui prônent la culture africaine et l’un de ses plus grand rêve est de faire rentrer les éléments de cette culture en occident, surtout aux États-Unis, grâce à ses divers croisement musicaux. Son quatrième album studio, “African Giant”, est un moment historique dans la trajectoire de la musique pop africaine. La star nigériane associe avec succès les sons de sa région natale à des éléments occidentaux. Il comprend des apparitions  d’Angelique Kidjo et Damian Marley, compositeurs primés aux Grammy Awards, et une poignée de grandes stars américaines, telles que Jeremih, Future, Young Geezy et Jorja Smith. Ces divers collaborations se dirigent vers un objectif principal : s’imposer sur le marché américain.

    Et on peut dire que le rêve du naija boy se réalise, puisque son album est l’un des plus recommandé pour cet été aux USA. Adoré par les fans aussi bien africains qu’américains, la star a d’ailleurs été invitée à interpréter sa chanson “Anybody” qui fait d’ores et déjà un carton, sur le plateau du très célèbre animateur américain Jimmy Kimmel.

    Si un artiste semble être bien parti pour mener l’industrie musicale africaine au États-Unis, c’est bien lui. Son talent est d’une grande portée, il s’épanouit dans tous les genres et bénéficie d’un soutien sain de la part de la communauté de la diaspora africaine.

    La Wanda Team lui souhaite bon courage et surtout bon vent pour la suite de sa carrière.

    S.M.

     

    Laisser un commentaire

     

    Ça chauffe en ce moment !

    Wandayant !

    WandNews

    Wand'Event

    WanDiscovery

    #Bestof

    Chronique

    Vidéo

    TV