mercredi, juin 19, 2019

L’hôte du Moët Grand Day 2019

Moët Impérial 150th Anniversaire

Moët

MoëtGrand Day

De Douala à Lagos, de Johannesburg à New York, Ibiza, Londres, Tokyo etc. le Cameroun se joint au reste du monde pour célébrer le 150ème anniversaire de son emblématique cuvée non millésimée à travers une méga soirée au Twist Night Club à Douala le 22 juin 2019...

Accueil Chroniques Chronique : Entre obsession, amour et haine, qu'est-ce qu'un fan au final...

Chronique : Entre obsession, amour et haine, qu’est-ce qu’un fan au final ?

-

Wanda Peeps, pour peu que vous soyez un peu actifs sur Internet, vous avez sûrement déjà lu des fans défendre leur idole, attaquer ceux qui la critiquent, parfois attaquer eux-mêmes leur idole comme un enfant qui se fâche contre sa maman qui l’embarrasse en public. Avec les réseaux sociaux qui servent de moyen pour les stars de se rapprocher un peu de leur public, leurs fans et followers s’attribuent un droit de regard sur leur vie, leur travail, leurs décisions, et l’amour qu’ils vouent à leur idole peut en un instant se transformer en haine… Il se soulève alors la question épineuse de la psychologie du fan. Qu’est-ce qu’un fan au final ? Décryptage aujourd’hui par la Wanda Team.

Le terme “fan” est un anglicisme (abréviation de fanatic) qui désigne une personne qui éprouve une forte admiration pour une autre personne, un groupe de personnes, une équipe de sport, et qui est beaucoup mieux informée que les autres sur l’objet de son admiration. Rien qu’à la lecture de cette définition on déduit le côté presque obsessionnel de la relation fan-star.

 
 

Cette obsession se manifeste de plusieurs façons et s’observe tous les jours. Récemment d’ailleurs, les fans des Pakgne les ont clashées très violemment et juste après ont recommencé à les soutenir… Des starlettes telles que Ruby ou Vanessa Caixeiro sont parfois victimes de remarques désobligeantes de leur soit disant fans qui trouvent à redire sur leurs choix de vie (même privée) Ce revirement fait apparaître une sorte de modèle : un fan est prêt à mener des croisades pour son idole, mais est prêt à descendre ladite idole si elle dévie de l’image qu’il s’en fait. Même la chanteuse Josey en a fait les frais ! Wandaful hein !

On observe une espèce de prise en otage des chanteurs, acteurs et autres sommités par leurs fans. Autant ceux-ci les ont mis en haut, autant ceux-ci peuvent les détruire complètement, et ce rapport d’interdépendance est tout sauf sain, car on sait que toute forme de fanatisme ouvre la porte à l’extrémisme. Les fans extrêmes ça existe alors hein Wanda People. Du mec dérangé qui s’invente une histoire d’amour avec Kendall Jenner et lui écrit des lettres de menace parce qu’elle ne retourne pas son amour, au fan psychopathe qui a tué John Lennon en passant par le fan fou qui a giflé Fally Ipupa, celui qui s’est battu contre DJ Arafat, ou ceux qui ont ouvert une église au nom de Beyoncé, ça ne joue pas !

Tellement obsédés par Taylor Swift qu’ils ont donné à leur jardin la forme de son visage

On en arrive à se demander ce qu’est un fan au final. Est-ce que c’est celui qui consomme votre art ? Celui qui sait tout de vous ? Celui qui est prêt à mourir pour vous ? Celui qui prie en votre nom comme si vous étiez Dieu et vous sait incapable de la moindre faute ? Et si c’était l’une de ces choses ou toutes à la fois, est-ce que ça en vaut la peine ?

Une femme qui s’est tatoué le nom de Drake sur le front
Beyoncé tirée hors de la scène par un fan surexcité

Le questionnement est intéressant quand on se souvient qu’à son lancement, Facebook désignait les abonnés d’une page – ce qu’aujourd’hui on appelle followers – comme des fans. Était-ce une façon pour Facebook de dire que follower et fan renvoient à la même chose ? Peut-être, mais depuis lors la distinction s’est opérée entre ces concepts connexes. En fonction de l’investissement émotionnel on sait qui est qui : le fan est celui qui suit de près son idole et s’informe autant que possible dessus et le follower est celui qui la suit sans pour autant s’y intéresser particulièrement.

Depuis le renforcement de l’impact des réseaux sociaux sur la façon dont les stars communiquent, leur étrange tendance à présenter leurs excuses pour avoir offensé leurs fans prend de l’ampleur et justifie à dessein les questions que la Wanda Team se pose plus haut. Avoir des fans c’est quoi ? Avoir des gens qui nous suivent ? Des gens qui nous écoutent ? Des gens à qui on doit tout et qu’on doit toujours brosser dans le sens du poil ?

“I love Jennifer Aniston” gribouillé sur la voiture de la star

L’interrogation tombe bien quand on pense au cycle habituel des fans qui encensent une star, traitent de jaloux ceux qui ne l’apprécient pas et au final se transforment en haters qui se retournent contre leur idole lorsqu’elle fait quelque de travers selon eux : c’est à croire qu’un fan et un hater ne sont pas si différents, à l’image de l’amour et la haine qui ne sont pas si éloignés qu’on aime le penser. Un hater serait-il donc un fan déçu ? Un fan qui s’ignore ?

Les questions restent ouvertes et la Wanda Team n’a pas la prétention d’avoir les réponses. D’abord même nous ne sommes pas des stars on connaît d’abord quoi ? Les fans c’est pour les autres ! À la fin de la journée une chose est sûre, la vie de star n’est pas faite pour tout le monde, et avoir des fans, bien que ce soit un but pour certains ou inévitable de par leur profession pour d’autres, cela n’apporte pas toujours que du positif. Mais y aurait-il des chanteurs, des acteurs, des footballeurs sans fans ?

Qu’en pensez-vous Wanda People ?!

C.D.E



 

Laisser un commentaire

 

Ça chauffe en ce moment !

Wandayant !

WandNews

Wand'Event

WanDiscovery

#Bestof

Chronique

Vidéo

TV